Systèmes de santé au Portugal

Le Portugal possède un excellent système de santé avec des équipements, des spécialistes et des praticiens de haut niveau. Dernièrement l’agence World Health Report a évalué le système de santé portugais et l’a placé en 12e position dans le classement de l’Organisation mondiale de la Santé.

En pratique il faut savoir qu’au Portugal, il y a un système de santé PUBLIC et PRIVE.

Système de santé public​ portugais

Comme en France, le système de santé public portugais est financé par des cotisations sociales payées par les employeurs et les actifs. Cependant, contrairement à la France, les médecins sont fonctionnaires et les patients n’ont pas le libre choix du médecin. Vous serez donc rattaché à un centre de santé (centros de saúde) proche de chez vous. L’accès aux médecins spécialistes et aux hôpitaux se fait sur prescription du médecin du centre dont dépend le patient.

Le Portugal possède aussi un système d’urgence médicale accessible en composant le 112. En cas d’urgence, vous pouvez vous rendre au « Serviço de Atendimento Permanente » le plus proche (service d’urgence local) ou à l’hôpital. Une hospitalisation sur prescription du médecin de famille (sauf urgence) est pratiquement gratuite et de qualité médicale similaire à la France, mais en chambre commune et avec peu de confort. Pour avoir accès aux soins de santé gratuits ou à un coût modéré, vous devez présenter la carte européenne d’assurance maladie (délivrée par la CAM en France) et votre passeport ou pièce d’identité.

Système de santé privé portugais

Le système de santé privé est totalement indépendant du système public. Il n’a rien à voir avec le public, vous ne serez pas remboursés par la sécurité sociale portugaise. Dans ce secteur, la sécurité sociale portugaise n’intervient pas.

Le patient devra donc prendre en charge la totalité de ses frais médicaux. C’est un système parallèle au système public. Tous les frais sont à votre charge à moins que vous n’optiez pour une assurance privée locale ou internationale, complétée éventuellement d’une mutuelle.

Il existe 107 hôpitaux privés au Portugal (pratiquement autant que d’hôpitaux publics) qui sont à la pointe du progrès, modernes et où l’organisation est au rendez-vous. Certains sont très réputés comme CUF, Lusiades et l’Hôpital da Luz à Lisbonne. Dans le privé, la personne est traitée comme un client alors que dans le public elle est traitée comme un patient. Cela fait une différence notable dans l’accueil, l’organisation et la prise en charge de la personne. Il faut dire que dans le privé une consultation chez un médecin spécialiste coûte 80€. Selon votre état de santé, il est vivement conseillé de souscrire à une complémentaire ou à une assurance privée. ​

Suis-je encore couvert par le système de santé français ?

Si vous êtes retraités, dans le cadre de l’Union Européenne, vous pouvez vous faire soigner en France. Vous êtes toujours rattaché à votre caisse de sécurité sociale d’origine.
Si vous n’êtes pas retraité, vous n’avez plus droit aux prestations françaises, hors certains cas particuliers. Veillez à̀ bien vous informer auprès de l’administration fiscale et des organismes sociaux qui gèrent vos prestations.